Antioxydants: le choix violet

Si vous avez pour philosophie de mener une vie saine, vous connaissez sans doute déjà les vertus des antioxydants. Saviez-vous, en revanche, que les fruits et légumes bleus, violets ou noirs comptent parmi les aliments les plus riches en substances qui aident à lutter contre les radicaux libres?

Vos parents insistaient peut-être pour que vous mangiez des légumes verts… Aujourd’hui, tout porte à croire que vous devriez aussi manger des aliments naturels de couleur foncée.

Antioxydants: leurs superpouvoirs

Vous veillez déjà à avoir une alimentation saine et équilibrée, alors pourquoi insister sur les antioxydants ? Pour faire simple, disons que l’organisme est en permanence attaqué par des substances appelées « radicaux libres ». Il les utilise pour lutter contre des maux comme les infections, les virus et les bactéries. Plutôt pas mal ? Malheureusement, les ennuis commencent lorsque l’organisme se met à les produire en trop grande quantité, généralement en réaction à une exposition à des oxydants nocifs dans notre environnement, comme la fumée de cigarette, la pollution atmosphérique, l’alcool ou même les radiations. Cet excès de radicaux libres s’attaque alors aux cellules saines de l’organisme plutôt que de faire barrière aux maux qui nous menacent. Heureusement, les antioxydants sont capables de les arrêter et même de prévenir les atteintes cellulaires.

Génial! Alors, comment faire le plein d’antioxydants?

La myrtille est un « superaliment » souvent présenté comme étant riche en antioxydants. Néanmoins, toute une série de fruits et légumes naturellement bleus, violets ou noirs en sont également d’excellentes sources. Cela s’explique par leur teneur élevée en pigments flavonoïdes appelés « anthocyanes », qui leur confèrent leur jolie couleur foncée. Des études ont même démontré que ces pigments peuvent avoir un effet positif sur la gestion du poids, en stimulant le métabolisme et en régulant la glycémie.

Ainsi, en matière de fruits et légumes, privilégier les couleurs sombres peut s’avérer être une excellente idée. Pensez aux fruits rouges et violets, comme les prunes ou les figues, sans oublier les mûres ou même le raisin noir. Le chou rouge, en plus d’être appétissant et savoureux, change du traditionnel chou vert. L’aubergine, quant à elle, est un vrai régal, et pas juste dans la moussaka que vous avez goûtée lors de vos vacances en Grèce ! Pour une expérience totalement inédite, pourquoi ne pas essayer la variante violette de la tomate, du brocoli ou même de la carotte ? Notez que la carotte était d’ailleurs naturellement violette jusqu’à ce que nous lui ajoutions un pigment orange par croisement.

Le fait d’intégrer des fruits et légumes bleus, violets ou noirs à votre alimentation vous donne accès à d’excellentes sources de substances anti-radicaux libres. En résumé, non seulement ils présentent bien sur une assiette, mais ils sont parfaits pour faire le plein d’antioxydants!