Style de vie : réaffirmer ses objectifs

En début d’année, on a vite fait de croire qu’on s’engage enfin sur la bonne voie côté santé, forme et gestion du poids. Pourtant, il n’est pas rare de connaître une baisse de motivation et même de discipline quelques semaines seulement après avoir pris ce tournant. Surtout, ne baissez pas les bras ! Prenez un moment pour examiner, évaluer et redéfinir vos objectifs. Cela devrait s’avérer payant en termes de motivation et de chances de réussite.

Suivre sa progression… et rester bienveillant

Que vous cherchiez à adapter votre style de vie, à atteindre vos objectifs de gestion du poids ou à vous lancer dans un nouveau programme d’entretien physique, vous devez suivre votre progression pour garantir votre motivation.  Il se peut que vous ayez peur de ne pas atteindre les objectifs ambitieux fixés à l’origine. Le fait de ne pas réussir à se conformer à un objectif perçu comme standard peut entraîner un sentiment de démotivation et pousser à abandonner prématurément l’idée de changer de style de vie.

En revanche, une attitude plus souple, qui vous laisse la possibilité d’adapter vos objectifs de style de vie, pourrait bien révéler que vos ambitions initiales étaient lamentablement optimistes ou bien trop exigeantes. Souvenez-vous qu’il existe un monde entre un objectif difficile et un objectif impossible. En visant ce dernier, vous allez tout droit à l’échec et la démoralisation.

Surtout quand il s’agit d’objectifs du nouvel an en matière de gestion du poids. Il est tout aussi important d’être bienveillant que d’être réaliste pour revoir ses objectifs. Par exemple, au lieu de vous en vouloir de ne pas avoir atteint le poids visé ou votre objectif de remise en forme, félicitez-vous de votre progression. Même un simple pas dans la bonne direction se fête !

Demandez-vous si vos objectifs initiaux n’étaient pas trop optimistes. Soyez honnête quant aux difficultés rencontrées. Utilisez-les pour planifier votre réussite désormais. Après tout, que le but soit de perdre quelques kilos ou d’en gagner, est-ce vraiment important d’y parvenir en un mois plutôt qu’en trois ? Devoir examiner et redéfinir ses objectifs n’est pas un échec mais un réflexe réaliste face aux efforts déjà accomplis.

Se flageller pour être passé à côté d’un objectif initial n’a rien de constructif. Faire le point et revoir l’objectif en tenant compte de sa progression est une stratégie beaucoup plus positive, et aussi bien meilleure pour le mental.