Prendre soin de sa peau

On nous répète de tous côtés comment prendre soin de notre peau, depuis la naissance ou presque. Les vertus miraculeuses du beurre de cacao pour bébé n’ont plus de secrets pour nous, n’est-ce pas ?

Les magazines de beauté et les vendeurs de cosmétiques imaginent que tout le monde nettoie, tonifie et hydrate sa peau consciencieusement chaque jour et maîtrise parfaitement les propriétés de ces « potions magiques ».

Voici juste un petit rappel, avec quelques définitions de termes courants et des informations qui vous éclaireront sur leur importance.

Nettoyer (« laver »)

Nos mères nous ont appris à nous laver le visage. Mais le savon, l’eau chaude et le gant de toilette agressent la peau.

Les dermatologues et les spécialistes de l’esthétique conseillent de nettoyer l’épiderme en douceur, une ou deux fois par jour. Une fois que nous avons retiré le maquillage et les impuretés susceptibles de boucher les pores, le sébum nettoie et lubrifie notre peau naturellement.

Essayez de remplacer le gant de toilette par un exfoliant doux, ne serait-ce qu’une fois par semaine. C’est un moyen un peu plus doux d’éliminer les cellules mortes et d’éviter les pores bouchés à l’origine de la formation de boutons.

Tonifier (« raffermir, étirer »)

Autrefois, les toniques étaient astringents. Ils contenaient souvent de l’alcool pour donner une sensation de propreté extrême et un effet lissé. Aujourd’hui, ces lotions sont accusées d’endommager la peau en éliminant le film gras qu’elle sécrète naturellement.

On conseille désormais de les utiliser à la deuxième étape du nettoyage, afin de retirer les dernières impuretés et d’apaiser la peau. Cette année, tous les chroniqueurs beauté vantent les mérites du nettoyage en deux temps. Alors, à vos toniques, mais allez-y doucement !

Hydrater (« rendre humide »)

Le soleil, le froid et le chauffage central assèchent la peau. Mais les crèmes hydratantes ont-elles vraiment le pouvoir de la réhydrater ?

L’hydratation est à la mode. On vous rabâche souvent qu’il faut boire deux litres d’eau par jour ou se gorger d’eau de coco après le sport. Les médecins, eux, conseillent simplement de boire de l’eau lorsque l’on a soif. La peau ne souffre réellement qu’en cas de déshydratation sévère. Autrement, l’utilisation d’une crème hydratante suffit.

Les crèmes hydratantes renferment en effet des ingrédients qui attirent l’eau et la retiennent dans la peau, avec des huiles pour calmer les irritations et raffermir l’épiderme. Les médecins reconnaissent leur efficacité pour adoucir la peau. En revanche, les autres bénéfices ne sont pas avérés.

À la différence des crèmes de nuit, les crèmes de jour sont plus légères et protègent la peau sous le maquillage. Plus riches, les crèmes de nuit aident la peau à se réparer.

Ces « potions » semblent donc pouvoir nous aider à rester au top de notre apparence et de notre forme. Le secret, c’est peut-être de considérer les soins de la peau comme l’un des piliers d’une vie saine. Il est bien connu que limiter le tabac et l’alcool, dormir beaucoup et faire du sport peuvent être aussi bénéfiques pour la peau que pour la santé physique et mentale.

En outre, il est plus facile que jamais de s’assurer que les produits censés être nos alliés ne risquent pas de nous causer du tort. Choisissez des produits pour la peau :

Respectueux de notre santé et de l’environnement

Si vous veillez à choisir des aliments et des vêtements respectueux de l’environnement, pourquoi ne pas en faire de même avec les produits pour la peau ? Il existe aussi des cosmétiques fabriqués à partir d’ingrédients biologiques et naturels.

Néanmoins, les soins bio pour la peau ne se résument pas aux ingrédients qu’ils contiennent. Il faut aussi faire attention à ceux qu’ils ne contiennent PAS. Ils sont souvent exempts de substances chimiques nocives comme les parabens, le formaldéhyde et les phtalates, réputés nuisibles pour la santé. De nombreux fabricants indiquent la liste des substances exclues. Il est quand même conseillé de vérifier que la liste d’ingrédients n’inclut pas de toxines et de relever le pourcentage d’ingrédients naturels et biologiques.

Pour s’assurer qu’un produit est vraiment bio, le mieux est de se fier aux labels de certification indépendants comme COSMOS (COSMetic Organic Standard), la Soil Association, Ecocert ou l’IONC. Sur Internet, certains sites sérieux permettent aussi de rechercher des producteurs engagés, qui appliquent des principes éthiques et durables dans l’optique de réduire leur empreinte tout au long du processus de production.

Bons pour la peau

La pollution, la fumée, le soleil et la cigarette font partie des facteurs déclenchant la production des « radicaux libres ». Les effets de ces molécules instables sont visibles sur le plastique en décomposition, le métal rouillé et les fruits qui commencent à pourrir. La peau n’est pas épargnée : elle présente aussi des signes de vieillissement, comme les rides.

Pour protéger l’organisme contre les dommages des radicaux libres, les antioxydants sont indispensables. Même si l’on en trouve naturellement dans l’alimentation, il est recommandé de choisir des produits de soin qui en contiennent pour protéger au mieux sa peau. Privilégiez la vitamine C, le gingko, la vitamine E et le resvératrol lorsque vous choisissez un produit en lisant les étiquettes.

Respectueux des animaux

Les microbilles en plastique présentes dans certains produits exfoliants et gommants, lorsqu’elles échappent au traitement des eaux, peuvent être nocives pour les animaux marins et d’eau douce. Les Pays-Bas ont ouvert la voie en imposant aux fabricants de les supprimer. D’autres pays suivent la tendance.

Choisissez des exfoliants naturels à base de graines ou de noix pilées, d’avoine bio ou de sel de mer. Et souvenez-vous que depuis 2013, plus aucun produit cosmétique vendu en Europe ne doit avoir été testé sur les animaux ou contenir d’ingrédients testés sur les animaux.

Si vous faites l’effort de sélectionner des produits naturels et purs pour nettoyer, tonifier et hydrater votre peau au quotidien, sans oublier de faire du sport, de bien manger et de cultiver la joie de vivre, votre peau vous remerciera. Et avec une prise de conscience et les progrès de la recherche, c’est la planète qui en bénéficiera à son tour.

som_186x186_microsite_nov-2016