Pour être heureux, soyons généreux

Certaines évidences sont bonnes à rappeler : si nous étions tous un peu plus attentionnés les uns envers les autres, le monde serait meilleur. Alors, comment s’y prendre ?

Il paraît qu’aujourd’hui, la générosité est presque aussi menacée que la forêt tropicale, car nous cherchons tous notre bonheur individuel. Pourtant, à une certaine époque, aider quelqu’un dans le besoin était gratifiant. Agir pour le bien d’autrui nous rendait heureux.

La générosité est sans doute l’une des qualités les plus sous-estimées et néanmoins les plus essentielles de nos jours.

Souvenons-nous-en pour nous motiver et donner de notre temps, partager nos connaissances ou notre amitié, et pourquoi pas, donner de l’argent si nécessaire. La générosité implique de pardonner les petites erreurs et d’accepter de ne pas tout contrôler. Elle signifie aussi savoir céder la place à plus pressé que soi dans la rue, par exemple.

La générosité est sans doute l’une des qualités les plus sous-estimées et néanmoins les plus essentielles de nos jours. Ce n’est pas un hasard si toutes les grandes religions préconisent la générosité comme vertu à cultiver et à mettre en pratique. Sans compter qu’elle incite les autres à reproduire le même comportement. La générosité est en effet contagieuse !

La générosité, une qualité qui se partage

Une étude réalisée à l’université américaine de Cornell en 2012 décrit le phénomène dit de « l’avance ». Imaginez que vous soyez en train d’attendre pour vous faire servir un café et que, dans un élan de générosité, la personne derrière vous dans la queue règle votre addition, que la personne suivante fasse de même pour celle qui la précède, et ainsi de suite. C’est exactement ce qui s’est produit en 2012 dans un fast-food aux États-Unis : 226 clients ont réglé la note de la personne qui les précédait dans la file d’attente, sans y être obligés. Un geste incroyable, et visiblement, contagieux.

La contagion sociale est un concept intéressant. Elle ouvre une nouvelle perspective sur le concept de réciprocité, souvent associé à celui de la générosité. La réciprocité, c’est le sentiment de devoir rendre une faveur ou d’attendre quelque chose en retour de notre générosité. La relation entre l’auteur et le destinataire d’un acte de générosité est directe, contrairement à celle d’un acte de générosité, qui est contagieuse. Pourquoi ?

D’un côté, la réciprocité peut signifier qu’on vous a aidé dans une situation difficile et que vous souhaitez rendre la pareille. C’est une merveilleuse motivation pour donner de son temps ou de l’argent à une association caritative, par exemple. Cependant, si vous vous sentez obligé de donner ou si vous agissez par intérêt, vous devriez peut-être prendre du recul et réfléchir au sens du don. Vous est-il déjà arrivé de préparer un cadeau pour une personne juste parce qu’elle vous en avait offert un ? Dans ce cas, quelle était la part du sentiment d’obligation envers la personne, comparée à la joie de trouver le cadeau idéal pour lui faire plaisir ?

D’un autre côté, si vous vous montrez spontanément généreux envers quelqu’un et si une autre personne le remarque et s’inspire de votre geste, c’est une merveilleuse manière d’être généreux, de façon indirecte et contagieuse.

Le vrai bonheur vient de la générosité entièrement gratuite.

Il y a mille et une façons d’être généreux. On peut conseiller quelqu’un qui le demande. Ou faire du bénévolat, par exemple, en faisant la lecture à des enfants ou en donnant de son temps à des personnes âgées ou isolées. Ou bien rédiger une critique gastronomique en ligne, créer un logiciel libre, donner un avis honnête sur un produit sur Internet ou s’arrêter sur le bord de la route pour aider un automobiliste à changer son pneu. Ou encore, simplement prendre le temps de s’asseoir et d’écouter calmement une personne en détresse, en lui accordant toute l’attention requise pour qu’elle s’exprime, et donc la soulager un peu.

Si ensuite nous sommes simplement contents d’avoir écouté, sans rien attendre en retour, alors nous avons fait preuve d’une réelle générosité. Et ce merveilleux cadeau que nous avons fait nous rendra profondément heureux.

Il est très facile d’encourager les autres à être généreux : il suffit de montrer l’exemple. Voilà un excellent moyen de répandre le bien sur Terre !

SOM_186x186_microsite_Mar2016