Mieux dans votre tête

En tant qu’êtres humains, nous passons énormément de temps à nous inquiéter. Le problème, c’est que c’est un peu comme habiter une maison mal isolée. Toute l’énergie dépensée à ruminer sur le passé, le présent ou l’avenir s’évapore sans rien apporter de constructif.

Et vous savez quoi ? Bien souvent, tous ces préoccupations qui nous empêchent de dormir la nuit ne se concrétisent en fait jamais ! Et que dire des problèmes passés auxquels nous ne pouvons pas remédier, mais dont nous pouvons certes tirer des leçons pour avancer ?

Imaginez que nous puissions convertir toutes ces inquiétudes et pensées négatives en pensées positives. Ce serait stimulant, excitant et libérateur !

Plus facile à dire qu’à faire, bien sûr… Rien de pire, lorsqu’on est démoralisé, que d’entendre : « Allez, souris ! ». Alors que faire concrètement pour adopter une attitude plus positive ?

Pensez aux mots que vous employez pour vous décrire, vous et votre rapport aux autres. Sont-ils forts et optimistes ? Faites-vous part de vos objectifs ? Ou avez-vous tendance à vous excuser et vous dévaloriser ?

Vous pouvez d’ores et déjà décider d’adapter votre langage pour vous décrire. Le but n’étant pas de vous vanter ni de projeter des objectifs irréalisables. Il s’agit plutôt de prendre conscience de votre juste valeur et de ce que vous accomplissez chaque jour. Vous occuper de vos enfants en tant que parent, aider votre voisin d’en face ou terminer des travaux sont autant de réussites. Les objectifs plus ambitieux peuvent sembler difficiles à atteindre, mais en faisant un premier effort, vous vous rapprochez du but. Pensez à dire aux autres – et à vous dire à vous-même – ce que vous avez déjà accompli et ce que vous souhaitez encore accomplir à court ou long terme.

Certaines personnes représentent visuellement leurs objectifs à l’aide de tableaux. C’est une bonne idée, mais ces tableaux doivent équilibrer les défis à relever et les attentes réalistes. Pourquoi ne pas afficher des citations inspirantes à la maison ou au bureau pour vous donner un peu de baume au cœur quand ça ne va pas ?

Il existe un tas d’applis de développement personnel à télécharger, ou encore de CD que vous pouvez écouter en voiture, par exemple, pour trouver un nouveau cap. Mais voici un conseil très simple : chaque jour, dites merci à quelqu’un en le pensant vraiment. Remerciez votre prochain pour ce qu’il a fait pour vous, même si ce n’est qu’un petit geste. N’ayez pas peur d’exagérer vos louanges ou votre gratitude.

Sébastien Foucan est le créateur du Freerun, une nouvelle discipline sportive qui consiste à courir et sauter pour traverser les paysages urbains. Dans une banlieue défavorisée de Paris, il a appris à redéfinir la notion d’obstacle. Au lieu de voir les barrages comme des contraintes, considérez-les comme des tremplins ! En envisageant les problèmes en apparence insurmontables de cette façon, vous atteindrez une forme de libre-pensée.

Dès que vous donnerez libre cours à vos pensées positives, en trouvant des moyens d’avancer plutôt que de vous attarder sur vos problèmes, vous constaterez une amélioration : vous dormirez mieux, vous aurez un regain d’énergie et vous sentirez mieux, tout simplement.

Et surtout, ne gardez pas vos problèmes pour vous. Partagez-les avec votre famille et vos amis. Vous serez surpris de toute l’aide et du soutien que vous recevrez en retour pour vous remonter le moral.

inset_article_SOM4