L’écriture expressive

Après une journée faite de frustrations, il est facile d’en oublier les quelques bons moments. Que vous traversiez une épreuve ou essayiez simplement de gérer les défis du quotidien, l’écriture, en tant que thérapie individuelle, est peut-être le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire.

Chaque jour, notre esprit traite une myriade de pensées, et en relatant nos expériences à nos proches, nous donnons du sens à notre existence.

Du moins, c’était le cas avant. Aujourd’hui, nos vies sont plus remplies que jamais. Nous sommes plus préoccupés par les événements de notre vie personnelle, et nos conversations et communications peuvent vite devenir tendues et être mal interprétées, voire inexistantes. Disposer d’un espace privé où déverser sa pensée peut être un bon exutoire.

L’écriture expressive est une forme de thérapie éprouvée, qui permet de gérer et de comprendre ses angoisses, les épreuves et les événements stressants. Elle aide à retrouver la voie du bien-être psychologique.

L’écriture expressive est une forme de thérapie éprouvée, qui permet de gérer et de comprendre ses angoisses, les épreuves et les événements stressants.

En deux mots, l’écriture expressive est une forme d’expression personnelle basée sur les émotions, dans laquelle les conventions comme la grammaire, l’orthographe et le style sont sans importance. Elle consiste simplement à exprimer ses pensées et ses sentiments pour mieux les assimiler. L’écriture expressive ne se concentre pas sur ce qui s’est passé, mais sur ce que vous ressentez par rapport à des événements antérieurs ou actuels.

Les bienfaits

L’écriture peut réduire le stress, et améliorer la qualité du sommeil, le rapport aux autres, la concentration et les performances au travail. Des recherches ont également démontré qu’elle pouvait améliorer le bien-être psychologique, en soulageant l’anxiété, la dépression et le syndrome de stress post-traumatique.

L’écriture expressive est même employée pour accompagner les personnes atteintes de graves maladies. Des études récentes ont mis en évidence le rôle très positif de cette approche chez les personnes confrontées à une maladie en phase terminale. Des bienfaits physiques et psychologiques à long terme ont été constatés chez les patients qui avaient exprimé leurs pensées et sentiments par écrit dès le diagnostic et tout au long du traitement. Face à une expérience extrêmement difficile, cette forme de thérapie agit comme un fil conducteur.

Bien entendu, l’écriture expressive n’est pas réservée aux circonstances douloureuses. Elle peut nous être bénéfique à tous. En effet, cette manière très personnelle et intime de faire face aux moindres défis de notre existence et de les analyser nous aide à relativiser.

Tenter l’expérience

Si vous êtes tenté, vous pouvez commencer à écrire à votre propre rythme. Tout ce qu’il vous faut, c’est l’envie de vous exprimer, un carnet et un stylo, ou un ordinateur portable ou une tablette numérique. Voici quelques conseils pour vous lancer :

  • Trouvez l’endroit et le moment propices. Vous ne devez pas être dérangé. Pourquoi ne pas vous installer dans votre chambre, à la table de la cuisine ou même au fond du jardin ?
  • Écrivez sur un sujet personnel et important à vos yeux, comme un événement passé ou une échéance qui vous inquiète. Essayez de vous concentrer sur votre ressenti.
  • Réfléchissez aux mots employés et demandez-vous si quelque chose de surprenant ou d’inattendu s’est produit au cours de l’écriture. Qu’avez-vous découvert ?
  • Lorsque vous avez terminé, disposez de vos mots comme vous l’entendez. Vous pouvez conserver votre récit pour y revenir dans les prochaines semaines ou les prochains mois. Ou au contraire, vous aurez peut-être l’impression d’avoir digéré vos pensées et sentiments et préférerez vous en débarrasser. Cela peut paraître étrange, mais en vous libérant de vos pensées, vous serez soulagé.
  • Ne vous souciez pas du style, ni de la grammaire et de l’orthographe. L’important est de coucher vos pensées et vos sentiments sur le papier.
  • Ne critiquez pas le résultat, et n’essayez pas de le comprendre. Le seul but est d’exprimer vos impressions.
  • N’allez pas trop vite. N’écrivez pas sur un sujet trop lourd ou difficile avant d’être prêt. Si vous n’êtes pas à l’aise, attendez le lendemain.

Bien entendu, l’écriture expressive a une signification différente pour chacun. Nous nous faisons tous notre propre idée de nos capacités d’écriture. L’important est de ne pas se sentir gêné. Le seul fait de commencer à formuler vos pensées par écrit peut vous libérer. Pas besoin de viser le prix Goncourt, du moment que vous y mettez du cœur !

Si vous arrivez à réserver un instant à la fin de la journée pour revenir sur vos accomplissements et vos défis et les remettre en contexte, c’est déjà une réussite. Ce genre d’exercice vous aidera à traverser au mieux tous les événements de la vie.

SOM-186x186_microsite