Le pouvoir des antioxydants

De plus en plus, l’alimentation moderne fait la part belle aux antioxydants. Ces dernières années en particulier, les discussions sur leurs effets, leurs bienfaits potentiels et leur rôle dans notre alimentation quotidienne se sont multipliées.

Mais savons-nous vraiment ce qu’ils sont ? Pourquoi au juste suscitent-ils tant d’intérêt ?

Commençons par dresser leur portrait et expliquer ce contre quoi ils nous protègent : le stress oxydant.

Le stress oxydant : qu’est-ce que c’est ?

Dans la nature, l’oxygène interagit avec les cellules, à l’intérieur ou à l’extérieur de tout organisme. Prenons l’exemple le plus simple, celui du quartier de pomme. Lorsque la chair du fruit est exposée à l’air libre, elle réagit en brunissant. C’est ce même phénomène d’oxydation qui fait rouiller la carrosserie de votre voiture.

L’oxydation est un processus entièrement naturel et essentiel. Si l’on se coupe, les cellules de peau mortes sont remplacées par de nouvelles cellules sous l’effet de l’oxydation. La blessure guérit ainsi progressivement.

Le stress oxydant désigne un déséquilibre entre la production de radicaux libres et la capacité de l’organisme à lutter contre leurs effets néfastes.

Les différents types d’antioxydants

Les antioxydants sont des nutriments et des enzymes qui participent à notre bonne santé en réduisant les risques de maladies chroniques. Ils agissent en combattant les radicaux libres produits par l’oxydation.

Il existe plusieurs types d’antioxydants : ceux qui se dissolvent dans l’eau, et ceux qui se dissolvent dans la graisse. L’un comme l’autre, ils sont vulnérables aux radicaux libres.

Les antioxydants hydrosolubles incluent la vitamine C et les polyphénols (d’origine végétale). Les antioxydants solubles dans la graisse comprennent la vitamine A, la vitamine E, les caroténoïdes et l’acide lipoïque.

Le stress oxydant : une fatalité ?

Il est possible de combattre certains effets du stress oxydant. Votre organisme a peu de chances de produire assez d’antioxydants pour lutter contre tous les radicaux libres, mais la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez l’y aider, notamment en évitant certains facteurs déclenchants, en mangeant sainement et en privilégiant les aliments riches en antioxydants naturels.

Naturellement, de nombreux facteurs environnementaux nous exposent aux radicaux libres, comme la pollution de l’air, la fumée de cigarette ou les toxines. Et si vous êtes surmené ou stressé, votre organisme n’est plus aussi bien armé pour combattre le stress oxydant. Vouloir éliminer tous ces facteurs serait impossible. Mais en faisant un peu attention, vous pouvez réduire leur impact, jour après jour.

Les sources d’antioxydants

Pour augmenter les apports en antioxydants, le plus simple est de manger sainement. Il faut adopter une alimentation équilibrée, avec de grandes quantités de fruits et légumes de toutes les couleurs.

Voici quelques exemples d’aliments frais riches en antioxydants à intégrer à votre régime :

  • Les tomates, qui contiennent du lycopène (à l’origine de leur couleur rouge).
  • Les carottes, riches en bêta-carotène (à l’origine de leur couleur orange).
  • Le brocoli, les poireaux, les œufs, les fraises et les graines de tournesol, parce qu’ils regorgent de vitamine A.
  • Les pommes, les myrtilles, les poivrons, le cresson, les bananes, les framboises et les épinards, car ils sont source de vitamine C.
  • Les amandes, les mûres, les céréales complètes, le maquereau, le chou et les noix, pour leur richesse en vitamine E.
  • La pastèque, qui est source de lycopène.
  • Les agrumes (oranges, citrons, citrons verts et pamplemousses), car ils contiennent tous des substances phytochimiques excellentes pour la santé, comme les caroténoïdes, les limonoïdes et les terpènes.
  • Les noix du Brésil, les crustacés, les légumes verts, le foie et les aliments complets, qui sont riches en sélénium.

Faites attention également à ce que vous buvez. Le thé vert est meilleur que le thé noir, car il contient un antioxydant appelé « catéchine ». De ce fait, il est souvent présenté comme une boisson vertueuse. Le vin rouge est également connu pour ses propriétés antioxydantes. Cependant, limitez votre consommation à un ou deux verres à l’occasion.

En plus de constituer d’excellentes sources d’antioxydants, la plupart de ces aliments sont de bons ingrédients à intégrer à une alimentation saine.

Des études ont démontré que les personnes qui mangent sainement et consomment beaucoup de fruits et légumes présentent un risque plus faible de développer des maladies graves telles qu’un infarctus ou un AVC. Les recherches ont également mis en évidence le pouvoir antivieillissement d’un bon apport en antioxydants. Les antioxydants ont peut-être encore quelques secrets pour vous!

492900999small