La nourriture : plus qu’un carburant, une source d’épanouissement

Nous aimons tous la nourriture, pas vrai ? Si l’on vous posait cette question, vous répondriez sans doute par l’affirmative, sans même réfléchir. La bonne cuisine est l’un des grands plaisirs de la vie. Un bon restaurant entre amis, un dîner à la maison en famille, un repas de fête, une pêche bien mûre et rafraîchissante par une chaude journée d’été : autant de sources de contentement ! Mais combien parmi ces expériences sont occasionnelles plutôt qu’habituelles ?

Si vous cuisinez régulièrement pour vous-même ou les autres, cela vous pèse peut-être d’avoir toujours à préparer quelque chose qui soit à la fois bon et nourrissant. C’est pourquoi il est bien naturel de retomber dans ce que l’on maîtrise : des plats faciles à préparer et appréciés de tous, vite casés entre toutes les autres tâches et corvées quotidiennes. Et lorsque le temps manque vraiment, réchauffer un plat préparé peut parfois sembler la seule solution possible.

Les idées de nouveaux plats sont partout : dans les magazines, avec des recettes de saison, comme à la télévision, où les émissions culinaires sont à la mode.

Cependant, si nous envisageons la nourriture comme étant plus qu’un simple carburant nécessaire à notre fonctionnement au quotidien, si nous la considérons comme une source de plaisir autant que de nutrition, alors nous pourrons peut-être nous libérer de la routine… Trouver un bon assortiment de types d’aliments qui constituent une part essentielle d’un régime véritablement sain s’avérera alors peut-être plus simple qu’il n’y paraît.

Pourquoi ne pas réveiller vos papilles et votre perception de la nourriture et de la cuisine en explorant un univers à la fois riche et facilement accessible ?

Les idées de nouveaux plats sont partout : dans les magazines, avec des recettes de saison, comme à la télévision, où les émissions culinaires sont à la mode. Elles sont source d’inspiration pour le spectateur qui suit la création d’un plat en direct. N’oubliez pas non plus de feuilleter les pages de vos livres de cuisine. Lancez-vous des défis sympas ! Chaque week-end, trouvez un nouveau plat à concocter et à partager avec ceux qui vous sont chers, pour mesurer leurs réactions et les faire participer au processus de découverte.

Ou inversez le principe : sélectionnez certains des ingrédients disponibles dans votre frigo et saisissez-en la liste dans un moteur de recherche. Vous trouverez de nombreux sites suggérant des recettes à base de ces aliments. Choisissez par exemple une cuisine du monde que vous appréciez toujours au restaurant et découvrez si vous êtes capable d’apprendre à préparer une spécialité. Le gros avantage, c’est que la plupart des ingrédients sont relativement faciles à trouver de nos jours. Il existe une diversité extraordinaire de produits frais et conditionnés par rapport à il y a même dix ans de cela. Sans oublier les sites Web dédiés, qui proposent les produits les plus rares.

En plus d’explorer de nouveaux plats et produits, certains experts conseillent de tenir un journal alimentaire pendant deux semaines : prenez note de tout ce que vous mangez et cuisinez, mais soyez honnête ! Assez rapidement, vous verrez émerger des tendances et des habitudes que vous pourriez facilement faire évoluer en apportant de petits changements à la qualité générale de votre alimentation. Au petit-déjeuner, remplacez par exemple le lait entier par du lait demi-écrémé, ou choisissez un yaourt allégé. Si vous quittez le bureau à midi, optez pour un sandwich au pain complet, sans mayonnaise.

Comme toutes les améliorations apportées à votre régime, cette nouvelle approche plaisante de l’alimentation contribuera à votre sensation générale de bien-être. Bon appétit !

inset_article_EW1