La cerise, une petite merveille

La cerise fait l’unanimité au-delà des frontières. Le Royaume-Uni tient même une Fête de la Cerise chaque année, et les États-Unis organisent des festivals en son nom. Avec sa chair ferme colorée et délicieusement sucrée ou aigre, la cerise plaît à tous !

On l’utilise également pour ses vertus médicinales depuis des années, car les nutriments, les vitamines et les minéraux dont elle regorge ont un effet dynamisant.

Avec sa chair ferme colorée et délicieusement sucrée ou aigre, la cerise plaît à tous !

Ce qu’en dit la science

La chair rouge foncé de la cerise renferme des glycosides d’anthocyanes, qui appartiennent à la famille des flavonoïdes, une catégorie de polyphénols. Les anthocyanes sont des pigments rouges, violets ou bleutés que l’on retrouve dans de nombreux fruits et légumes, et en particulier dans leur peau. Elles sont connues pour leurs propriétés antioxydantes puissantes.

Plusieurs études ont été menées sur ces molécules récemment. Les chercheurs qui se sont penchés sur la Montmorency, une variété de griotte, ont découvert un certain nombre de bienfaits potentiels associés à son jus concentré.

La cerise favorise la récupération après l’effort

Le jus de griotte est peut-être la nouvelle boisson énergisante des coureurs cyclistes soucieux de récupérer plus facilement après l’effort. Une étude menée auprès d’un groupe de sportifs participant à une simulation de course sur route a démontré que le jus de griotte de Montmorency accélère la récupération, favorise le maintien des fonctions musculaires et réduit certains marqueurs d’inflammation dus à l’effort.

16 cyclistes de sexe masculin et de bon niveau ont été divisés en deux groupes. Le premier groupe a consommé du jus de griotte de Montmorency, tandis que le second a bu un jus placebo contenant une quantité équivalente de glucides. Les scientifiques ont découvert que les cyclistes du premier groupe avaient conservé une bonne fonction musculaire et présenté certaines réponses inflammatoires atténuées par rapport au groupe placebo.

Autre fait intéressant, le jus de griotte maintiendrait l’efficacité pendant l’effort, en réduisant la quantité d’oxygène requise par les muscles. Au bout de 24 heures, les valeurs de consommation d’oxygène relevées chez le premier groupe étaient inférieures à celles du groupe placebo.

La cerise améliore la qualité du sommeil

Les recherches suggèrent que boire du jus de griotte matin et soir pourrait améliorer la qualité du sommeil. La griotte de Montmorency est une source naturelle de mélatonine, une hormone qui participe à la régulation du cycle veille-sommeil.

Les chercheurs ont découvert que boire du jus de griotte de Montmorency deux fois par jour pendant deux semaines permettait d’allonger la durée du sommeil de près de 90 minutes chez les sujets âgés insomniaques.

Les personnes ayant bu du jus de griotte deux fois par jour ont réussi à dormir dans un environnement contrôlé plus d’une heure supplémentaire par nuit (84 minutes en moyenne).

L’étude suggère que le concentré de jus de cerise pourrait même être bénéfique pour les personnes qui ont des troubles du sommeil, dus soit à des insomnies, au travail de nuit ou au décalage horaire, par exemple.

La cerise soulage les crises de goutte

Les recherches ont montré qu’après l’ingestion de jus de concentré de griotte de Montmorency, les taux d’acide urique relevés chez les sujets d’un groupe expérimental avaient baissé de façon significative en seulement quelques heures. Cela est intéressant, étant donné qu’un taux élevé d’acide urique peut provoquer des crises de goutte. Résultat pas très glamour, certes, mais révélateur des nombreux bienfaits d’une simple cerise sur les fonctions organiques.

Petite, mais costaud !

Ce ne sont que quelques-unes des découvertes récentes concernant le maxi potentiel de ce fruit mini. Autant dire que la cerise ne risque pas de passer de mode de sitôt. Vous avez donc tout intérêt à intégrer les cerises à votre alimentation. Et la prochaine fois que vous dégusterez une pâtisserie surmontée d’une cerise, vous culpabiliserez moins !

NS-186x186_microsite_Apr-2015