De bonnes résolutions pour bien manger

Le début du printemps est sans doute l’occasion idéale de jeter un regard neuf sur une question qui préoccupe sans doute pas mal de gens : comment mieux manger pour être en bonne santé?

Pourquoi sommes-nous si nombreux à entamer l’année avec d’excellentes résolutions, pour ensuite nous rendre compte que la réalité ne suit pas ? Le fossé entre nos projets et nos résultats demeure énorme.

Contrôler sa santé ne signifie donc pas nécessairement perdre du poids, mais plutôt maîtriser son style de vie grâce à une connaissance approfondie du fonctionnement de son organisme.

Des scientifiques de l’Université de Californie se sont penchés sur l’efficacité des traitements contre l’obésité aux États-Unis. Ils ont découvert que la plupart des régimes n’ont aucun effet positif sur le contrôle du poids. Si la majorité des personnes reprennent le poids qu’elles avaient perdu après un régime, et que 40 % d’entre elles continuent même de grossir, il doit bien y avoir une raison.

À long terme, les effets des régimes semblent donc se traduire par une prise de poids au lieu de la perte de poids escomptée.

D’autres chercheurs ont examiné le risque relatif de décès en lien avec quatre habitudes de vie saines : une consommation suffisante de fruits et légumes, la pratique d’un sport (au moins trois fois par semaine), le fait de ne pas fumer et une consommation modérée d’alcool. Les résultats ont montré que chacune de ces habitudes contribue à réduire le risque relatif de décès chez les personnes en équilibre pondéral. Plus intéressant encore, cette étude a indiqué que cela est valable également pour les personnes en surpoids ou obèses.

Contrôler sa santé ne signifie donc pas nécessairement perdre du poids, mais plutôt maîtriser son style de vie grâce à une connaissance approfondie du fonctionnement de son organisme.

Pas si simple, en réalité.

Manger en toute conscience

Chacun métabolise les aliments à sa façon, mais comme nous vivons à cent à l’heure, nous prenons rarement le temps de nous asseoir pour bien manger, sans nous laisser distraire. Pourtant, nous devrions apprendre à manger « en toute conscience ».

Pas besoin pour autant d’apprendre à méditer. Il suffit de manger selon ses envies et d’apprendre progressivement à repérer les aliments qui nous font du bien. Il faut aussi manger à intervalles réguliers sans être distrait et se concentrer sur le goût des aliments absorbés.

Il est normal d’apprécier le goût des aliments lors des premières bouchées, puis de porter son attention sur autre chose, même si cela se fait souvent inconsciemment. Essayer de rester concentré sur le goût est un bon moyen de comprendre comment l’organisme réagit à la nourriture. En mangeant un peu plus lentement, vous pouvez également mieux percevoir votre point de satiété et éviter de trop manger. Vous pouvez d’ailleurs utiliser des assiettes plus petites pour développer une perception plus consciente de votre alimentation.

À terme, vous devriez comprendre comment votre organisme réagit aux différents types d’aliments. Cela vous aidera à déculpabiliser un peu par rapport à ce que vous mangez et aux quantités que vous absorbez.

Faire les bons choix

Ce que vous mangez compte. Les glucides doivent constituer une part essentielle de votre alimentation quotidienne. Ils représentent la principale source d’énergie pour l’organisme et participent à son bon fonctionnement. Ils jouent également un rôle important dans la régulation du taux de sucre dans le sang. À la différence des aliments très sucrés, ils ne provoquent pas de pics de glycémie, mais la stabilisent. Sans compter qu’ils participent à la sensation de satiété. Ils sont donc essentiels si vous vous concentrez sur votre alimentation et essayez de surveiller les réactions de votre organisme aux différents types d’aliments.

Les aliments complets et riches en amidon sont les plus nutritifs, car ils sont aussi riches en fibres, en calcium, en vitamines B et en fer. C’est le cas du pain, des pâtes et du riz complets, comme des céréales pour le petit-déjeuner, des fruits et des légumes racines.

Une alimentation saine et équilibrée doit également inclure des protéines et des lipides. Les protéines, qui proviennent notamment de la viande, du poisson, des œufs, des produits laitiers, des fruits à coque, des légumineuses et du soja, sont par ailleurs d’excellentes sources d’énergie. Et surtout, les protéines vous apportent les acides aminés essentiels. Souvent décrits comme des blocs fondateurs, les acides aminés sont essentiels aux fonctions de croissance, de réparation et de développement de l’organisme.

Les lipides, en quantités raisonnables, sont également bénéfiques, car ils contiennent des acides gras essentiels. Les poissons gras, la viande et les fruits à coque sont les sources à privilégier.

Alimentation et métabolisme

Si vous cherchez à mieux équilibrer votre alimentation, vous devriez tenir compte des nombreux aspects susceptibles d’influencer votre métabolisme.

Chacun réagit différemment aux aliments, mais en général, les protéines sont plus difficiles à digérer que les glucides ou les lipides. Cela ne veut pas dire qu’il faut les négliger, au contraire. Tout est une question d’équilibre et d’adaptation des quantités à vos besoins.

Nos habitudes alimentaires et notre métabolisme sont influencés par le stress du quotidien. Les problèmes de santé, comme les allergies, peuvent aussi avoir un impact important sur le métabolisme, tout comme l’âge et le degré d’activité.

Et même si c’est injuste, les hommes ont généralement un métabolisme plus rapide et efficace que les femmes. Avec l’âge, le métabolisme a également tendance à ralentir naturellement. Le poids aussi joue un rôle : il influe sur la rapidité d’absorption des nutriments contenus dans les aliments. Plus vous êtes lourd, plus votre métabolisme est lent.

Équilibrer son alimentation pour trouver le bien-être ne s’improvise pas. En réduisant radicalement votre apport calorique, vous pouvez obtenir un résultat immédiat. Mais pour atteindre votre poids de confort, il vous faudra apprendre et savoir être patient.

Changer ses habitudes, lentement et avec indulgence, demande un investissement sur le long terme qui peut produire de nombreux résultats. Vous développerez une image plus positive de votre corps et retrouverez santé et énergie. Cette année, prenez une bonne résolution en empruntant une voie réaliste: celle qui vous conduira à votre propre équilibre et à des choix alimentaires adaptés.

NS-186x186_microsite_Feb-2016