Ces héros méconnus

Vous aussi, vous rêvez de pouvoir appuyer sur un interrupteur pour accélérer vos tâches et corvées quotidiennes et disposer de plus de temps pour profiter pleinement de vos loisirs ? Malheureusement, tant que nous n’aurons pas mis au point une technologie ou une machine révolutionnaire, voire magique, la lessive restera une corvée… qui plus est chronophage. Si cela peut vous consoler, nous avons tout de même la chance que notre corps soit constitué d’une infinité de petits « assistants » qui besognent pour nous.

Les enzymes jouent le rôle de catalyseurs : elles transforment l’énergie dont l’organisme ne peut pas encore bénéficier en une ressource utile.

Ce sont les enzymes, c’est-à-dire des protéines qui jouent le rôle de catalyseurs et accélèrent de nombreux processus chimiques. Pour en revenir à l’exemple de la lessive… Les enzymes permettent le lavage efficace des vêtements à basse température, car elles détruisent les protéines des taches de nourriture les plus rebelles.

Malgré leur importance, elles ne sont pas aussi connues que d’autres nutriments comme les vitamines et les minéraux. Tout le monde a entendu parler de la vitamine C et du magnésium, mais peu connaissent la trypsine et ses fonctions.

La découverte et le rôle des enzymes

C’est grâce à des recherches fondamentales en chimie que nous en savons plus aujourd’hui sur les enzymes. Le chimiste allemand Eduard Buchner a notamment découvert que la fermentation est possible même en l’absence de cellules de levure. Il en a ensuite conclu que l’ingrédient actif du processus de fermentation n’était autre qu’un complexe enzymatique. Depuis lors, la recherche sur les enzymes joue pour beaucoup dans la compréhension des mécanismes de fonctionnement du corps humain.

Les enzymes jouent le rôle de catalyseurs : elles transforment l’énergie dont l’organisme ne peut pas encore bénéficier en une ressource utile. Pour y parvenir, certaines enzymes ont besoin de l’aide d’autres substances, les coenzymes, qui font office de facilitateurs. Chaque coenzyme fonctionne avec une enzyme spécifique pour remplir une tâche précise. Les processus métaboliques auxquels participent les enzymes sont nombreux, et cet article se concentre spécifiquement sur le rôle des enzymes digestives.

Les enzymes digestives sont produites dans différents organes : les glandes salivaires sécrètent l’amylase et la lipase, tandis que l’estomac sécrète la pepsine, et le pancréas, la trypsine. La pepsine et la trypsine décomposent les protéines, l’amylase digère les glucides, et la lipase cible les graisses, par exemple. En décomposant ces macronutriments, les enzymes permettent ainsi à des micronutriments comme les vitamines et les minéraux de se propager à travers la paroi intestinale pour atteindre le système sanguin. Sans les enzymes, ces micronutriments ne feraient qu’entrer dans notre organisme et en sortir et ne seraient pas correctement absorbés. Les enzymes sont donc essentielles à notre équilibre nutritionnel.

Les enzymes essentielles

Les modes de vie contemporains, qui vont souvent de pair avec une consommation excessive d’aliments transformés et peu nutritifs, la sédentarisation, le stress et l’inquiétude chronique, sont associés à une augmentation potentielle du stress inflammatoire. Des recherches montrent que les enzymes peuvent réduire ces dérèglements que subit notre organisme et qu’elles pourraient même soulager les douleurs liées à l’arthrose. Les enzymes sont par ailleurs de puissants antioxydants qui atténuent la détérioration des tissus due aux radicaux libres.

De plus en plus d’études montrent également qu’à mesure que nous avançons dans l’âge, et particulièrement si nous souffrons d’une maladie chronique, les enzymes risquent de perdre de leur efficacité. En adoptant un régime varié et équilibré qui contient l’ensemble des vitamines et nutriments nécessaires, nous pouvons aider les enzymes à continuer de fonctionner normalement.

Même si certains troubles digestifs comme les flatulences ou le ballonnement sont parfois liés à un déficit enzymatique, les recherches à ce sujet restent pour l’instant peu concluantes. Ces symptômes peuvent en effet être associés à une insuffisance pancréatique ou être dus à des intolérances alimentaires, voire à une alimentation déséquilibrée. Si vous souffrez de tels troubles, vous pouvez commencer par essayer de modifier votre alimentation. Si cela ne vous soulage pas, vous pouvez augmenter votre consommation d’enzymes très simplement.

Comment augmenter sa consommation d’enzymes

Si vous souhaitez consommer davantage de ces petits héros méconnus indispensables à la vie, toute une variété d’aliments riches en enzymes s’offre à vous. Il est préférable de choisir des produits crus ou fermentés, car les enzymes sont très sensibles à la chaleur et se détruisent donc pendant la cuisson.

Les fruits sont une excellente source d’enzymes. La papaye et l’ananas contiennent respectivement de la papaïne et de la bromélaïne, qui possèdent des propriétés antiinflammatoires. Les aliments fermentés tels que les petits légumes marinés au vinaigre ou le kimchi (sorte de salade coréenne), les boissons comme le kombucha ou le kéfir, mais aussi les yaourts, renferment également de grandes quantités d’enzymes. Vous pouvez essayer de mélanger des fruits et une boisson fermentée pour obtenir un smoothie rafraîchissant, plein de vitamines et d’enzymes précieuses.

Il est important aussi de consommer les bonnes quantités de vitamines, car de nombreuses coenzymes en dérivent. En choisissant une alimentation composée de produits bio et complets qui contiennent tous les macro- et micronutriments essentiels, et en réduisant autant que possible votre consommation d’aliments transformés, vous ne pourrez pas vous tromper : vous augmenterez votre taux d’enzymes et par là même votre bien-être général.

NS-186x186_microsite_Sep-2015_2