Bien accueillir le changement

Chacun réagit différemment au stress, mais personne ne le sollicite. Il nous tombe souvent dessus alors qu’on ne l’attend pas. Nous avons beau essayer de nous adapter, tout changement entraîne un certain stress, car il bouleverse nos habitudes.

Les périodes de grands changements sont stressantes, et les événements marquants sont souvent ceux sur lesquels on a l’impression de n’avoir aucune emprise.

Le divorce, le chômage et les difficultés financières font bien évidemment partie des moments de détresse de la vie. Nous sommes nombreux à devoir affronter ces défis à un moment ou un autre.

Pourtant, même les étapes positives, comme les déménagements, les mariages ou les naissances, peuvent être de grandes sources de stress. Même si ce sont des moments de bonheur et d’allégresse, ils nous obligent à déployer des ressources inhabituelles, nous perturbent et suscitent des sentiments d’anxiété.

Une approche positive

Il ne faut pas vouloir chercher à supprimer totalement le stress. Ce serait peine perdue. Mieux vaut s’efforcer de l’accepter et adopter la meilleure attitude possible pour le gérer.

En positivant et en prenant le temps de se détendre, il est possible de limiter les effets du stress.

Cet article aborde quelques-uns des « grands événements » de la vie, positifs ou négatifs, et propose des moyens pour les affronter de façon proactive.

Le déménagement

Pour certains, quitter sa maison ou son appartement pour entamer une nouvelle vie est un réel bouleversement qui s’accompagne de doutes et d’émotions. Si vous êtes concerné par un déménagement, essayez de vous concentrer sur autre chose. Projetez-vous dans votre nouvelle maison. Visualisez-la, et imaginez comment vous vous sentirez une fois confortablement installé dans votre nouvel environnement.

La « pleine conscience » est un outil puissant et facile à utiliser pour réduire le stress, notamment dans cette situation. Grâce à des techniques de méditation et de respiration, elle aide à ramener votre attention sur l’instant présent. En trouvant des moments de calme dans le chaos d’un déménagement, vous atteindrez une certaine tranquillité et pourrez vous « mettre en phase » avec votre nouvel espace.

La pleine conscience permet d’analyser ce qui se passe autour de soi de manière plus lucide, en détournant son attention de la source de stress. Son effet sur le fonctionnement du cerveau a été démontré.

Le mariage

Vous êtes impatient et nerveux à l’idée du grand jour ? Tant mieux ! Profitez de cette énergie et défoulez-vous par le sport.

Tout à fait ! L’exercice est un excellent moyen pour évacuer le stress. Il calme les esprits et il détend. Il vous aide aussi à vous sentir fort mentalement. La meilleure option est l’exercice en solo, car les personnes avec lesquelles vous pourriez avoir envie de faire du sport seront sans doute présentes à votre mariage. Et devinez de quoi elles auront envie de parler…

Course à pied, vélo, marche… tout est une question d’élan. Un pas devant l’autre, sans penser au plan de table, à la famille, ni au lieu de réception. Rien que vous, le grand air et votre cœur qui bat… C’est euphorisant !

Si vous grimacez à l’idée de faire du sport, sortez tout de même vous promener. Vous vous sentirez frais et dispos pour braver le grand jour. Pendant une séance d’exercice, l’intensité émotionnelle ressentie baisse, vos idées sont plus claires et vous gérez plus sereinement les problèmes.

Le licenciement

Dans cette situation, il est naturel de se sentir en colère, bouleversé ou abattu. Plus que jamais, il est important d’essayer de comprendre et d’accepter qu’il est impossible de changer certaines choses dans la vie, même avec la meilleure volonté du monde. Et cela ne tient pas toujours à vous.

Les soucis professionnels sont l’une des premières causes de stress. Ils sont source d’épuisement et d’anxiété. En admettant que vous ne pouvez pas changer certaines situations professionnelles inéluctables, vous identifierez également les éléments dont vous avez le contrôle.

C’est le secret. En prenant de l’âge, beaucoup confessent qu’un licenciement peut se transformer en un événement positif de la vie. En laissant libre cours à la frustration et au ressentiment causés par la perte d’un emploi, on se concentre sur les nouvelles possibilités qui s’ouvrent à soi.

Le licenciement marque une fin, certes, mais seulement celle d’un chapitre de la vie. Il faut le considérer comme une chance pour tourner la page, et se tourner par exemple vers une occupation que l’on a toujours convoitée…

Le deuil

Dans les moments de vive émotion et de confusion qui suivent la perte d’un être cher, il peut être difficile de faire face au quotidien. Il n’est pas rare de se renfermer sur soi et de ne plus avoir envie de parler à personne. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de faire son deuil, pour digérer ses émotions.

Mais il ne faut pas négliger le soutien des amis et de la famille, même si cela implique des efforts. Se rappeler la force des relations humaines peut vraiment aider dans ces tristes circonstances. Que vous cherchiez une oreille attentive, une main tendue pour vous aider à organiser des obsèques ou juste une bonne âme pour vous faire quelques courses, le lien avec les autres pourra être une source de grand réconfort. Parfois, la seule présence d’une personne, même silencieuse, peut être extrêmement apaisante. S’appuyer sur autrui ne fait pas de vous quelqu’un de vulnérable, mais démontre votre présence d’esprit. En effet, le soutien de personnes de confiance est essentiel.

Le divorce

La fin d’une relation, qui plus est d’un mariage, peut entraîner un sentiment d’abattement, souvent associé à une détresse émotionnelle compréhensible. Vous vous remettez en question et commencez à analyser à l’excès ce que vous auriez pu faire mieux ou différemment.

Dans pareille situation, les techniques de « visualisation et de renforcement positifs » sont très utiles. Elles vous invitent à vous concentrer sur les moments positifs de votre vie, ceux qui vous inspirent le plus de reconnaissance. Au début, vous aurez peut-être du mal à réfléchir aux aspects positifs de votre vie avant la rupture, et même à vous en souvenir. Alors envisager la suite n’est pas simple non plus…

Mais vous y arriverez avec le temps, en entraînant votre esprit à positiver. Vous pouvez commencer par noter chaque soir trois événements réussis ou agréables de votre journée. Aussi simpliste qu’il puisse paraître, cet exercice a en fait montré qu’il était possible de changer sa vision du monde en recherchant les points positifs là où on ne les soupçonnait pas auparavant.

En faisant l’effort de positiver, vous vous entraînerez à revoir vos perspectives et à considérer l’avenir autrement, avec espérance. Cela passera par la reconnaissance et l’acceptation des changements ayant mené à la séparation. En décidant de la manière dont vous ferez face à la situation, vous ouvrirez le champ des possibles pour un nouveau départ. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais vous saurez rebondir.

Nous passons tous par des moments difficiles. Le stress associé aux changements de la vie est inévitable. En revanche, il est possible d’en gérer les effets, en commençant par comprendre cette détresse et en l’affrontant de façon positive et concrète.

Ce n’est pas un combat difficile, ni un combat solitaire. Au prix de quelques efforts et avec le soutien de vos proches, vous pourrez envisager puis concrétiser un avenir plus radieux.

moving box 2